Quels sont les types de serrures ?

Se sentir en sécurité est un besoin naturel que tout être humain éprouve. Certains dispositifs existent, depuis longtemps, pour insuffler ce sentiment de sécurité et le propager à l’instar des serrures. Ces derniers représentent un système de fermeture efficace qui protège les individus et leur intimité, ainsi que les biens de tout risque d’intrusion ou de violation. 

Toutefois, avec de nombreux progrès technologiques, on dénombre désormais plusieurs types de serrures qui diffèrent selon les paramètres d’installation, de verrouillage et le niveau de performance.  Voici une démonstration des différents types de serrures que vous pouvez retrouver sur le marché.

Les types de serrures selon le mode de verrouillage 

Avec les avancées technologiques qu’a connues le monde, de nombreux modes de verrouillage de serrures ont émergé pour se substituer à la traditionnelle serrure à clé. Cette classification comporte ainsi :

La serrure à code

On remplace la clé par un code afin de pouvoir débloquer la serrure. Généralement, on distingue entre deux modèles de serrures à code :

  • Modèle mécanique : en forme de cadenas ou roulette qu’on trouve souvent dans les coffres-fort ou les valises.
  • Modèle électronique : un clavier pour saisir le code qu’on trouve le plus souvent dans les portes d’accès.

Ce système évite le problème de perte de la clé, mais il ne faut pas aussi oublier son code. Il est répandu dans les établissements professionnels et les entrées des quartiers résidentiels. 

La serrure à carte (badge)

Grace à des captures magnétiques, ces serrures s’ouvrent avec une carte d’accès ou un badge. C’est un système efficace pour éviter la génération de plusieurs codes et de les mémoriser aux établissements qui ont un volume de passage important (hôpital, hôtel, entreprise, etc.). 

La serrure biométrique (à empreinte) 

Il s’agit du même principe que la serrure à carte, mais ça s’ouvre plutôt avec une empreinte rétinienne, une empreinte digitale ou la reconnaissance faciale. 

Il s’agit d’un système encore plus efficace que ces précédents, car il n’y a pratiquement aucun risque de perdre ou de se faire voler les droits d’accès (sauf si l’empreinte de quelqu’un disparaît). 

La serrure connectée 

Sans clé, ni carte, ni empreinte, la serrure connectée est pilotée directement à travers une application mobile. C’est un système plutôt adapté à la nouvelle génération de maison (les maisons connectées) et l’on trouve de plus en plus chez les particuliers qui ont le libre choix de donner l’accès permanent ou temporaire à quelqu’un.

La serrure anti-panique

Installée uniquement au niveau des sorties d’urgence, cette serrure est même obligatoire dans certains immeubles. Alors que même si la serrure de base est verrouillée de l’extérieur, la serrure anti-panique permet d’ouvrir la porte grâce à une barre horizontale qui s’actionne dans le sens de l’ouverture d’urgence.

La serrure à clé

La plus classique des serrures, la serrure à clé est comme l’indique son nom, nécessite une clé pour la déverrouiller. Il en existe plusieurs modèles de cette serrure qui diffèrent, à leur tour, selon le mode de verrouillage :

Les serrures à clé à mécanisme

C’est le plus ancien des systèmes d’ouverture de serrure. Un mécanisme intérieur se charge, en fait, de verrouiller et de déverrouiller la serrure. Ce mécanisme existe en deux versions :

  • La version à gorges dont le mécanisme s’active sur des battants en métal soutenus par un pivot. Ces éléments métalliques se soulèvent lorsque la clé correspondante passe dans la serrure. 
  • La version à garnitures : C’est le premier modèle de serrure de l’histoire. Ça fonctionne pratiquement pareil qu’avec les gorges, à la différence que les battants métalliques sont fixes. 

Les serrures à clé à cylindre 

Pour verrouiller ou déverrouiller la serrure, la clé actionne un cylindre qui peut prendre les formes suivantes :

  • Serrures à goupilles : c’est le système à cylindre le plus connu. Il suffit que vous ayez la bonne clé plate pour libérer les pistons maintenus à la base par des ressorts. Cette serrure assure le meilleur niveau de sécurité ce qui explique son large succès.
  • Serrures à tube : La seule différence avec les goupilles est que les pistons font le cercle autour du barillet ce qui nécessite l’utilisation d’une clé avec panneton circulaire pour la faire tourner. On retrouve cette serrure surtout sur les antivols des vélos, parce qu’elle ne présente pas un niveau de sécurité optimal.
  • La serrure à pompe : Ici, il n’y pas de pistons, mais plutôt des ailettes qui peuvent se situer n’importe où autour du cylindre. 

Lire aussi : Les types de serrures pour un abri de jardin

Les types de serrures selon le mode de pose

Les serrures se diffèrent aussi en fonction de leur mode d’installation et on en distingue :

Les serrures encastrables

Connues aussi sous le nom « serrures à larder », les serrures encastrables sont les plus esthétiques puisqu’elles s’intègrent à l’intérieur de la porte grâce à un entaillage rendant le coffre de la serrure invisible. Il existe plusieurs configurations possibles pour les poignées de cette serrure, mais leur pose nécessite l’intervention d’un serrurier Evreux.

Ces serrures ne sont, toutefois, pas compatibles avec certaines portes comme les portes blindées (mise en danger de la résistance de la porte) et les portes anciennes. 

Les serrures en applique

Fiable et efficace, mais peu esthétique, cette serrure s’installe directement sur la porte ce qui laisse son boîtier visible. Elles sont idéales pour les anciens portails, surtout que leur pose est plus facile que celle des serrures à larder.

Les serrures carénées

Il s’agit d’une serrure en applique, mais renforcée avec une barre verticale qui soutient la tringlerie. Elle est entièrement cachée sous un capot qui prend la hauteur de la porte ce qui laisse cette serrure à la fois fiable et esthétique. 

Les types de serrures selon le niveau de performance

Le dernier critère pour classer les types de serrures est leur niveau de sécurité qui est, en effet, l’objectif principal de ces dispositifs. A ce stade, on évoque principalement la norme A2P qui donne un classement par étoile au niveau de sécurité proposée par les différents types de serrures. 

La notation de la norme A2P 

Partons du principe qu’aucune serrure n’est 100% sécurisée, la norme de l’Assurance Protection Prévention (A2P) propose des repères pour classer les bons systèmes de verrouillage, et ce en se basant sur le temps nécessaire pour venir à bout d’une serrure par effraction. Sachant qu’en moyenne un cambrioleur renonce à ouvrir une serrure au bout de 5 minutes s’il n’y arrive pas, la norme A2P se présente ainsi :

  • 1 étoile A2P : 5 minutes de résistance en moyenne
  • 2 étoiles A2P : 10 minutes de résistance en moyenne
  • 3 étoiles A2P : 15 minutes de résistance en moyenne.

Les types de serrures par mode d’ancrage

Une fois la norme A2P connue, il est temps de classifier les serrures par leur mode d’ancrage, ce dernier désigne le niveau de résistance proposé par la serrure.

La serrure à pêne dormant

Le pêne dormant est, généralement, une pièce en métal ronde ou rectangulaire qui glisse dans une gâche à l’intérieur de la serrure pour la verrouiller, une fois que la clé est actionnée. 

La serrure à crochet

Le pêne est remplacé par un crochet qui est idéal pour verrouiller un battant coulissant. Vous avez compris que ce système de serrure est préféré plutôt pour les portails qui coulissent afin de leur assurer le maximum de sécurité possible.

La serrure à crémone 

Lorsque vous avez des portes deux battants (cas de portes-fenêtres par exemple), il est idéal d’installer une serrure à crémone. Cette dernière possède deux tringles entraînés par des pignons qui fournissent des points d’ancrage de soutien au dispositif. 

La serrure électrique

C’est le système utilisé dans les serrures à code, à carte et à empreinte en usant la tension électrique pour retenir le pêne dans la gâche et verrouiller la serrure. Il est possible d’avoir une clé pour ce genre de serrure, notamment pour les cas d’urgence. 

La serrure batteuse 

Ce n’est pas le système le plus performant par rapport à la sécurité, mais on le retrouve dans les boîtes à lettres et les compteurs. Une petite serrure dérouillée grâce à la rotation d’un quart de tour de la clé dans la serrure. 

La serrure multipoints

Pour avoir un haut niveau de sécurité, il est préférable d’opter pour les serrures multipoints qui renforcent la résistance du portail. IL en existe plusieurs modèles, en fonction du nombre de points de fermeture souhaités :

  • Serrure à 3 points : c’est le modèle le plus classique qui garantit une fermeture haute, une fermeture centrale et une fermeture basse.
  • Serrure à 5 points : Elle garantit un meilleur niveau de sécurité.
  • Serrure 7-12 points :  il existe des serrures pouvant atteindre ce nombre de fermetures, mais il faut que la porte en question soit assez haute pour pouvoir l’installer.

Lire aussi : Serrure bloquée : causes et prévention

Laisser un commentaire