Frais de serrurier : à charge du locataire ou du propriétaire ?

Vous vous êtes peut-être déjà posé la question : qui doit prendre en charge les frais de l’intervention du serrurier, le locataire ou le propriétaire ? En effet, différents types de problèmes peuvent être identifiés sur une serrure : clé qui a du mal à tourner dans le cylindre, serrure trop vieille ou trop usée, serrure qui se bloque fréquemment, etc.

L’intervention d’un serrurier professionnel peut alors être nécessaire pour résoudre la situation, mais les frais à payer sont-ils à charge du locataire ou du propriétaire ? Réponse dans cet article.  

Frais de serrurier : à charge du locataire

C’est le locataire d’une habitation qui doit prendre en charge l’entretien général de l’endroit, comme l’entretien de la plomberie ou autres éléments de l’habitation. Cela concerna également la serrurerie : si une serrure se coince, si la clé se casse dans le cylindre ou s’il y’a un souci avec la poignée, alors l’intervention du serrurier sera prise en charge par le locataire. 

La situation est la même lorsqu’il s’agit de réaliser le changement de la serrure : si la locataire a perdu les clés de la serrure par exemple, ou s’il a causé des dommages à la serrure après une mauvaise manipulation, alors c’est lui qui devra prendre en chargée les frais liés au remplacement de la serrure par un professionnel.

L’aspect positif dans ce genre de situation, c’est que certaines compagnies d’assurances peuvent proposer un remboursement pour les travaux de serrurerie ; si vous vous trouvez donc dans l’obligation de changer la serrure de votre habitation, il vous convient de contacter votre assureur, et de lui demander des informations plus détaillées sur les démarches à suivre.   

De nombreuses autres situations et interventions en serrurerie seront à charge du locataire : ouverture d’une porte claquée ou bloquée, réalisation d’un double des clés, changement du cylindre de serrure, etc. la majorité des interventions proposées par les serruriers donc, qu’elles soient urgentes ou non, seront pour la plupart payées par le locataire. 

Dans quels cas le propriétaire doit prendre en charge les frais du serrurier ?

Dans certaines situations, le locataire a la possibilité d’exiger que les frais du serrurier soient pris en charge par le propriétaire. C’est notamment le cas lorsque la serrure était déjà trop vieille, trop endommagée ou trop vétuste avant l’arrivée du locataire.

Dans ce cas, ce dernier doit simplement prouver la vétusté de la serrure pour que le prix des réparations ou du remplacement de la serrure soient pris en charge par le propriétaire. Dans tous les cas, si vous êtes locataire, nous vous recommandons d’en discuter avec le propriétaire de votre habitation avant de faire appel à un serrurier professionnel.

Dans certaines situations cependant, même après l’intervention du serrurier, l’origine exacte de la panne de la serrure peut ne pas être identifiée ; dans ce genre de situation, le mieux est que le locataire et le propriétaire puissent en discuter afin de pouvoir trouver un compromis.

Laisser un commentaire